Histoires et Origines de la Fauconnerie

La fauconnerie semble trouver son origine sur les hauts plateaux d'Asie centrale, dans des régions où, maintenant encore, se rencontre la plus grande concentration naturelle d'oiseaux de proie aptes à être affaités (dressés).Le Moussem de Moulay Abdellah célébré depuis des centaines d’années à la mémoire du saint Moulay Abdellah Amghar ;

Les Kirghizes, guerriers nomades et chasseurs, pourraient avoir été jadis les premiers fauconniers, cette pratique reste très vivace dans ce peuple malgré la vie moderne. Le monde antique grec et latin a connaissance de cet art sans le pratiquer.

Une plaque de ceinturon gallo-romain évoque la chasse au vol… Les faucons pèlerins (oiseaux les plus rapides au monde) voleraient jusqu'à plus de 200 mètres au-dessus de leur proie avant de redescendre en piqué à plus de 300 km/h pour percuter leur cible.

Au Maroc, les débuts de la pratique de la fauconnerie (tabiyazt ou bayzara) remontent à l'époque des conquêtes islamiques, particulièrement à partir du xiie siècle. Elle s'est diffusée parmi les nomades et semi-nomades, ainsi que dans la société monarchique ; au sein de cette dernière, l'attention qui y fut portée dès la dynastie almohade est avérée par des textes historiques.

De nos jours, cette tradition est toujours fortement ancrée au sein du Doukkala (« familles Kouassem»), et le Maroc fait partie de l'Association internationale de la fauconnerie.

haras_el_jadida_hippodrome_deljadida_Cheval_eljadida_salon_de_cheval_Impact_Culturel_Historique_cheval_fauconnerie_El_Jadida_les_methodes_de_la_Fauconnerie_Histoires_Fauconnerie_Moussem_de_Moulay_Abdellah_Amghar_Festival_de_la_fauconnerie_ElJadida